Vous ne connaissez pas encore Charlotte COLLARD ?

On pourrait classer Charlotte Collard dans la catégorie it-girl mais ce serait sans compter son étiquette de mannequin, blogueuse, égérie, fashion consultante, personal shopper, entrepreneuse digitale et accessoirement, super maman de trois jolies petites filles. Redoutable femme d’affaires, celle qui évolue dans le monde de la mode depuis ses 16 ans a lancé sur Instagram Charlotte Collard’s Kitchen , des idées de recettes simples et graphiques. Elle Belgique l’a questionnée sur sa gestion du temps et nous vous relayons l’interview directement depuis le site d’Elle Belgique.

7 questions à Charlotte Collard, femme d’affaires, influenceuse, foodista et maman de 3 fillettes

1/A quoi ressemblent vos journées ?
Elles sont sportives et commencent tôt ! Je prépare mes filles pour l’école, ensuite c’est
l’heure des e-mails et d’Instagram. Puis je commence à cuisiner, je prépare le contenu de
mes posts. J’ai parfois des rendez-vous. En fin de journée, je vais chercher mes filles à
l’école, on joue, on prend le bain, on dîne, et au dodo !

 2/Le matin, c’est la course : quelles sont vos astuces pour gagner du temps ?
La veille au soir, je prépare la table du petit déjeuner et le look de chacune de mes filles
pour le lendemain. Les cartables sont faits. Ce sont des petites choses qui aident…

3/Combien de temps passez-vous en cuisine ?
Cela dépend de mon inspiration. Parfois ça bloque, parfois j’ai des déclics et je peux
passer toute une semaine à créer et composer.

4/… et sur les réseaux sociaux ?
Pas mal de temps, puisqu’ils constituent mon travail, mais je me limite à Instagram pour
ne pas m’éparpiller (@charlotte_collard).

5/Avez-vous parfois l’impression de perdre du temps ?
Les journées sont trop courtes et la perte de temps, fatale. Cela m’arrive donc rarement,
d’autant que j’adore m’organiser et structurer mes journées.

6/Le temps passe trop vite : trouvez-vous cela plutôt excitant ou angoissant ?
Par rapport aux enfants, c’est angoissant : un jour, on a 3 bébés, puis, un beau matin, les
jumelles ont déjà 6 ans et la grande 7 ans et demi ! Mais c’est excitant, parce que j’ai
envie de découvrir tout ce qui va encore m’arriver dans ma vie personnelle et
professionnelle.

7/Comment gérez-vous la fatigue liée au jet-lag et à votre vie trépidante ?
La fatigue, j’ai l’impression de vivre avec non-stop ! Je ne manque ni d’énergie, ni de
ressource mais j’essaie de ne pas trop sortir ou faire la fête… comme une athlète. Manger
sainement, s’occuper de soi et de son mental, c’est hyper important ! Contre le jet-lag,
j’évite de faire la sieste et j’adopte directement le tempo local. Ce rythme soutenu reste
un challenge mais le secret, c’est d’avoir l’amour de ce qu’on fait et l’envie d’avancer.

Le choix de Charlotte : la montre Trésor d’OMEGA
Pourquoi ? Parce que cette collection allie design classique et allure contemporaine,
finesse des lignes et lisibilité du cadran. La première Trésor fut une montre De Ville
conçue en 1949 qui doit son nom à son mouvement extrêmement précis.

Coup de cœur pour le boîtier ultra mince disponible en deux diamètres, 36 ou 39 mm, et
en deux finitions, acier ou or 18K.
Tous les modèles sont pavés de brillants épousant les courbes de la montre. La
couronne, ornée d’un diamant et d’un motif fleur en céramique rouge, répète cinq fois le
logo Omega.
Le cadran : son dynamisme tient à la ronde des chiffres romains élancés. Le verso est
tout aussi beau avec son incrustation en miroir qui cache un calibre 4061.
La collection Trésor d’Omega comprend 9 modèles différents, montés sur bracelet cuir
ou tissu. Cadran au choix : noir, taupe, blanc, bleu, argent opalin ou nacre.

OMEGA, collection Trésor
Le garde-temps précieux

Cet article a été réalisé par ELLE.be en étroite collaboration avec OMEGA. 

Cette montre Omega Trésor est disponible en différents modèles dans notre boutique Toison d’or et directement consultable sur notre catalogue, n’hésitez pas à nous rendre visite pour les essayer à l’adresse 17, avenue de la Toison d’or 1050 Bruxelles.