Montre mécanique ou montre à quartz : laquelle choisir et pourquoi ? Les différences sont simples, et vous aideront à mieux orienter votre décision d’achat.

Une montre mécanique fonctionne grâce à la mise en action de ses différents rouages. Le mouvement est initié par un ressort tendu et qui se relâche lentement. Ici, pas de pile ni de batterie : d’où l’appellation « mécanique » ! Certaines de ces montres sont manuelles : le ressort de la montre doit être remonté à intervalle régulier via la couronne. D’autres sont automatiques : ce sont les mouvements du poignet qui ont naturellement cette action.

Créer une montre mécanique est un véritable travail d’orfèvre, et nécessite un savoir-faire hors du commun – ce qui justifie généralement leur prix.

Une montre à quartz repose sur un principe technologique simple. Un courant électrique traverse un cristal, le faisant vibrer à un rythme très précis. On appelle ça un mécanisme piézo-électrique. Ainsi, ce sont les vibrations qui permettent de mesurer le temps, et de donner l’heure, avec autant d’exactitude !

Ces montres disposent d’un processeur devant être alimenté par une source extérieure : une pile. Cela permet également d’ajouter d’autres fonctions, telles que des alarmes ou un calendrier.

Alors, laquelle choisir ? Forcément : cela dépend. Les montres mécaniques apportent une touche élégante à une tenue habillée, et sont un peu plus fragiles. Si vous êtes amateur d’adrénaline ou cherchez un look un peu plus sport, optez alors pour une montre à quartz dont la précision et l’allure vous siéront parfaitement.

Distinctions entre les types de montres à quartz et mécaniques

Montres à quartz

La pile est visible

Montre mécanique à remontage automatique (ou montre automatique)

Lorsque la montre est portée, la masse oscillante effectue un mouvement de balancier qui remonte la montre «automatiquement». La masse oscillante est visible.

Montre mécanique à remontage manuel

Pour fonctionner, la montre doit être remontée à l’aide du remontoir.